anikamignotteCHARTE DE DÉONTOLOGIE

PRINCIPE D’ACCOMPAGNEMENT

anika mignotte—principale intervenante de l'association Qualiumsolar au sein du centre d'accompagnement global D'Une Rive à L'Autre, s'implique dans le concept d'accompagnement global de la personne et est engagée à travailler en synergie avec les autres praticiens du centre.

Dans le parcours "Mieux être" du centre, l'objectif thérapeutique est précisé via une réflexion et une conscientisation—parallèles au travail de suivi opéré par le coach principal—Adeline de Suyrot. anika mignotte s'engage à cheminer d'une rive à l'autre vers cet objectif pour le patient.

RESPECT

anika mignotte adopte une attitude de respect et d’accueil de la personne accompagnée—sans jugement d’aucune sorte.

Consciente de sa position, anika mignotte s’interdit d’exercer tout abus d’influence et s’engage à respecter la liberté de pensée et de décision de son patient.

De même que le centre D’Une Rive à L’Autre, l'association Qualiumsolar fonctionne sur un mode de neutralité, d’intégrité et de bienveillance.

PROFESSIONNALISME

anika mignotte a reçu une formation initiale théorique et pratique de haut niveau—apte à créer une compétence d’exercice de son métier.

Elle s’engage à enrichir sa formation et son développement personnel tout au long de l’exercice de sa profession.

Elle est supervisée par des pairs qualifiés.

SECRET PROFESSIONNEL

anika mignotte garantit à ses patients le secret professionnel et la confidentialité des échanges. Le patient est néanmoins informé que dans certaines circonstances graves, où il représente un danger pour lui-même ou pour les autres, anika mignotte peut sortir de la confidentialité et entreprendre une action appropriée.

OBLIGATION DE MOYENS

anika mignotte s’engage à apporter un soutien inconditionnel à son patient, à l’aider à optimiser ses capacités et ses ressources psycho-spirituelles—dans le respect de sa demande. Elle l’aide à se fixer des objectifs motivants et à donner le meilleur de lui-même. Elle l’accompagne dans la mise en œuvre des moyens les plus efficaces lui permettant d’atteindre ses objectifs professionnels et/ou personnels et/ou spirituels—y compris en ayant recours à un confrère le cas échéant.

Elle reste néanmoins seule responsable de ses décisions.

REFUS DE PRISE EN CHARGE

anika mignotte peut refuser une prise en charge pour des raisons qui lui sont propres. Si, au cours de l’accompagnement, elle constate que d’importantes divergences ne lui permettent plus de fonctionner selon les termes de départ, elle est dans l’obligation éthique de mettre fin à l’accompagnement—en expliquant clairement à son patient les raisons de sa décision.

Dans la mesure du possible, elle veillera à proposer d’autres options à son patient.